Le blog du livre "Modes de garde, Mode d'emploi" (Albin Michel)

Troc de garde, pousette dating, apéros… le boum des réseaux de parents

La solitude est un loup pour le jeune parent, surtout pour la mère en congé maternité. La journée? Ses amis travaillent. Le soir? Les baby sitter coûtent cher. Et comment en trouver un/une juste le temps d’aller boire un verre? Bonne nouvelle: depuis quelques mois, plusieurs réseaux de parents sont nés pour tenter de sauver leur vie sociale. Phénomène ?

Des soirées de quartier aux « musée-pousette ».

Mumaround a été fondé par Ornella Nomber qui, pendant son congé maternité, aurait bien aimé rencontrer des jeunes accouchées habitant près de chez elle. Après avoir démarré à Paris, son réseau comprend maintenant 1800 membres et 70 communautés en France. Chacune organise des activités comme des soirées, des rendez-vous au café ou de simples dialogues virtuels. Pas de pub ou de business modèle derrière cette – excellente- idée, que du bénévolat.

Sur Sortons avec bébé, chacun peut proposer une sortie à d’autres conducteurs de poussette. En ce moment, en vrac, une visite à la maison de Victor Hugo, au musée Cernuschi, au salon de la photo… ou simplement un petit café. Le site a été lancé en septembre, sur Paris, et les propositions affichent au moins un participant…A terme, il devrait être ouvert à des professionnels proposant des cours (yoga, boxe, dessin…) tout en acceptant les enfants dans les parages (un nouveau concept?).

Du troc de baby sitting entre parents : je te garde le tiens, tu me gardes le miens.

Sur Troc ta garde, chaque heure passée à garder (gratuitement) l’enfant d’une autre famille permet de confier les siens en échange (pas forcément à la même famille). Une belle idée lancée depuis à peine un an et qui a déjà suscité des vocations : un concurrent devrait voir le jour très prochainement.

Hopways propose de partager les trajets d’accompagnement des enfants à leurs activités. Le père de Zoé est d’accord pour ramener votre fille en même temps que la sienne après le judo, un lundi sur deux? Top là, vous faites moitié-moitié. Reste à ne pas se tromper de jour…

L’intérêt de ces sites est directement lié aux nombres de leurs utilisateurs. Or, ce n’est pas encore l’émeute, en raison, probablement, de leur jeunesse. Un work in progress, à suivre et même à encourager.

Bien qu’encore peu développé en France, le concept de réseau de parents de proximité n’est pas nouveau et de nombreuses communautés existent dans les pays anglo-saxon. La fondatrice de Mumaroud donne l’exemple des rencontres de jeunes accouchées organisées par la mairie de Londres. Aux USA, une appli (Parenthoods) vient d’être lancée par deux mères de famille, dont l’une, ex-Google, travaille pour Foursquare. Elle propose aux parents habitant San Fransisco de se rencontrer par quartier ou de poser des questions « stupides » anonymement. Le parent geek, artisan d’un monde meilleur?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Le HTML de base est permis. Votre adresse email ne sera pas publiée.

S'abonner à ce flux de commentaires par RSS

%d blogueurs aiment cette page :